Le guide pour se prémunir contre les attaques de ransomware

24 octobre 2023

Un ransomware, ou rançongiciel, est un logiciel malveillant qui verrouille vos fichiers en les chiffrant et demande ensuite une rançon pour les débloquer. Il infecte souvent les ordinateurs par le biais de pièces jointes malveillantes ou d'e-mails frauduleux. Une fois que vos fichiers sont chiffrés, les pirates exigent un paiement, généralement en cryptomonnaie, en échange de la clé de déchiffrement. Les ransomwares sont devenus une menace informatique majeure, qui touche un large éventail de systèmes, même les smartphones.

Les différents types de ransomwares et leurs caractéristiques spécifiques

Le Ransomware peut se décliner en plusieurs formes. Ces redoutables logiciels malveillants, se manifestent sous diverses formes.

Sujet a lire : Nintendo DS Lite : l’essentiel à retenir

Cryptowares ou Crypto-verrouilleurs

Ces délinquants informatiques verrouillent vos fichiers par chiffrement, les rendant inaccessibles sans une clé de déchiffrement. Les conséquences peuvent être graves pour les victimes.

Verrouilleurs d’écran

Ces ransomwares bloquent complètement l'accès à votre système. Ils rendent vos fichiers et applications inutilisables. Ils affichent un message de demande de rançon sur l'écran, parfois avec un compte à rebours pour exercer une pression sur les victimes.

En parallèle : Quelles sont les principales particularités du Panel PC ?

Scarewares

Les scarewares sont de faux logiciels qui induisent les utilisateurs en erreur en leur faisant croire que leur ordinateur est infecté par un virus ou autre problème. Ils exigent un paiement pour résoudre le problème. Certains scarewares verrouillent également l'ordinateur, et d'autres inondent l'écran de fenêtres pop-up d'avertissements sans endommager réellement les fichiers.

Doxware ou Leakware

Les doxwares menacent de publier en ligne des informations sensibles, qu'elles soient personnelles ou professionnelles. La plupart des victimes, prises de panique, versent la rançon pour éviter que ces données ne tombent entre de mauvaises mains ou ne soient rendues publiques. 

Une variante du doxware implique que les cybercriminels se fassent passer pour les forces de l'ordre. Ces dernières prétendent avoir détecté une activité en ligne illégale et exigent le paiement d'une amende pour éviter la prison.

RaaS (Ransomware-as-a-Service)

Il s'agit d'un modèle où des pirates professionnels hébergent anonymement un logiciel malveillant. Ils gèrent tous les aspects de l'attaque, de la distribution du ransomware à la collecte des paiements et à la restauration de l'accès. En échange, ils prennent une part du butin.

La prévention des attaques de ransomwares

Pour prévenir les attaques, vous pouvez suivre les conseils suivants :

  • Sensibilisation des utilisateurs : Formez les employés pour repérer les comportements risqués, comme l'ouverture de fichiers suspects, avec des formations régulières en cybersécurité, des simulations de phishing et des guides de sécurité.
  • Mises à jour régulières : Maintenez les systèmes et logiciels à jour pour corriger les vulnérabilités exploitées par les ransomwares, et encouragez les employés à effectuer ces mises à jour.
  • Sauvegardes continues : Effectuez des sauvegardes régulières pour minimiser les pertes en cas d'attaque, en utilisant des solutions robustes, incluant des snapshots immuables.
  • Contrôle des accès : Limitez les accès aux ressources informatiques en adoptant le modèle Zero Trust, qui exige la vérification d'identité et le principe du moindre privilège.
  • Outils de détection et de prévention : Investissez dans des outils comme SIEM, SOAR, IAM, anti-malwares et antivirus. Ils identifient les anomalies, automatisent les réponses aux incidents, et protègent les systèmes et les données.

Ce qu’il faut faire en cas d’attaque de ransomware

Ces étapes vous permettront de minimiser les dégâts et entamer le processus de récupération des données :

  • Isoler le système : Débranchez tous les appareils du réseau Internet et local sans éteindre les ordinateurs infectés. Conservez les preuves comme les e-mails et les journaux de connexion.
  • Contacter le référent de gestion de crise : Informez l'assureur de l'entreprise si une assurance cyber a été souscrite, afin d'évaluer les options de récupération.
  • Communiquer en interne et en externe : Informez les employés pour renforcer leur vigilance et communiquez avec les clients, fournisseurs et partenaires pour maintenir la confiance envers l'entreprise.
  • Porter plainte : Signalez l'attaque à la police et faites une déclaration à la CNIL en cas de compromission de données personnelles.
  • Contacter des experts en sécurité : Faites appel à des experts en sécurité informatique ou à des entreprises spécialisées comme SOS Ransomware pour évaluer les dommages, éliminer la menace et récupérer les données en toute sécurité, afin de minimiser les risques de fausses manipulations.

Les tendances actuelles des ransomwares

Le domaine des ransomwares continue d'évoluer avec des tendances clés. La première tendance observée est le ciblage des infrastructures critiques. Les cybercriminels se tournent vers les infrastructures critiques, comme la santé et l'éducation, en raison d'une meilleure sécurité dans d'autres secteurs.

Vous avez également l’émergence de l’extorsion en phases multiples. Les ransomwares utilisent des tactiques de double et triple extorsion, qui forcent les victimes à payer davantage.

Il faut aussi remarquer que les groupes de ransomwares sont plus ciblés et sophistiqués. Les groupes choisissent soigneusement leurs victimes et élargissent leurs méthodes d'attaque.

A cela s’ajoute une évolution rapide des ransomwares. En effet, ils changent fréquemment d’identité afin de rendre leur traçabilité difficile.

Toutefois, les montants des rançons se sont stabilisés. Les paiements de rançon ont légèrement baissé en raison de meilleures préventions, mais ils restent une préoccupation.

Les ressources et les outils disponibles pour lutter contre les ransomwares

Face à une attaque de ransomware, il est essentiel de disposer des bonnes ressources et outils pour réagir efficacement. Dans un premier temps, il sera important d’utiliser un logiciel anti-ransomware. En plus d'un antivirus, vous pouvez installer un programme anti-ransomware. Ces outils surveillent en temps réel les activités de votre ordinateur. Ils détectent et bloquent les ransomwares avant qu'ils ne chiffrent vos fichiers. Certains offrent même des sauvegardes de fichiers en cas de menace.

Vous devez aussi sélectionner des outils de sécurité fiables comme SpyHunter, Avast, et Malwarebytes. Ces derniers détectent, mettent en quarantaine et bloquent les logiciels malveillants.

Et si vous êtes un utilisateur expérimenté, vous pouvez essayer de supprimer un ransomware en utilisant le mode sans échec de Windows. Cependant, cette méthode n'est efficace que pour certains types de logiciels malveillants.

Enfin, la meilleure solution en cas d'attaque de ransomware est de contacter une entreprise spécialisée, telle que SOS Ransomware. Les experts en cybersécurité peuvent évaluer la situation, éliminer la menace et récupérer vos données en toute sécurité.

Ainsi, il est important de bien cerner les ransomwares afin de prévenir et de réagir face une éventuelle menace. Restez à jour sur les dernières menaces et assurez-vous que vos systèmes sont sécurisés. Consultez d’ailleurs d’autres ressources supplémentaires au sujet de la cybersécurité pour davantage d’informations.